≡ Michamps 4b – Mobile

Évolution du prix du mazout de chauffage

  Voir aussi: Retrospective 2012 - 2013: sur l'évolution du baril et les conséquences du prix du mazout

Recevez la newsletter (mensuel)

Email
 

Légende: Moyenne estimée sur le prix officiel du mazout de chauffage (TTC)


Notes d'observation

Ne perdons pas de vue que le pétrole ne sera plus jamais bon marché. Un baril découvert pour 5 barils consommés est tout simplement du suicide. Nous travaillons donc sur des solutions.


» Juillet 2015: à découvrir bientôt... (Abonnez-vous)

» Mars 2015: Suite à la mort du roi Abdallah d'Arabie saoudite en janvier 2015, le prix du baril a été sous tension et même a été très nerveux sur le marché mondial.

Il n'empêche, cette baisse du prix du baril ne reflète pas la réalité, il est trop faible car il est même en-dessous de son prix de production. On ne peut pas vendre à perte éternellement, et il faudra inévitablement combler cette perte par une augmentation des prix dans le futur.

La raison de cette baisse peut être multiple, mais mon intuition me fait suggérer que cette braderie n'a qu'un seul objectif, tuer les concurrents qui font de l'ombre, et dans le collimateur est ciblé directement "le pétrole de Schistes".

Cela a des impacts négatifs (Russie, Iran, ...) et des impacts positifs, comme la relance de l'économie (Etats-Unis et Europe).

Il est fort à parier que le prix du baril trop bas pour de nombreux producteurs, va augmenter et risque de progresser dans les prochaines semaines ou prochains mois, mais restera sous son coût de production tant que les producteurs de pétrôle de schistes n'auront pas abdiqué.

Publicité


» Décembre 2014: Les cours du pétrole sont toujours à la baisse pour des raisons géopolitiques, c'est ce qui est de plus dangereux.

La Russie a vu sa monnaie dévaluer pour ne pas dire s'effondrer. Tandis que l'Iran, voit d'un mauvais oeil cet or noir bradé lorsqu'il a subit les embargos et a un besoin urgent d'investissement.

Un prix à la pompe qui baisse, c'est du pouvoir d'achat en plus pour les Américains, ce qui va relancer l'économie, mais attention au gaz de schiste qui augmente le déficit. Tandis que l'Europe voit peu de différence car le prix du dollar monte, sans oublier que les ajustements à la pompe ne se font pas directement.

Il est clair que cette situation extraordinaire est politique, elle n'est pas basée sur les ressources énergétiques. Attention, cela va claquer! Dès l'arrêt des pressions politiques, le prix du pétrole va monter très fort et très rapidement!

Publicité

» Novembre 2014: Les cours de pétrole sont toujours à la baisse. Le pétrole subit deux crises, les symptômes en sont le ralentissement économique et une guerre géopolitique plus importante.

Mais sur le fond, à qui profite le crime? A qui profite cette guerre des prix, à court et moyen terme?

A court terme, peu importe le pays, nous avons besoin d'énergie pour construire des voitures, nous nourrir et couvrir tous nos besoins. La chute des prix du pétrole, est un acteur de relance économique, mais à court terme!

Commençons par L'Europe qui ne possède que des ressources énergétiques limitées, mais malheureusement n'entame aucune action! La bonne stratégie serait de profiter de cette baisse des prix pour investir en masse dans l'énergie renouvelable.

Et si elle ne le fait pas? L'Europe sera doublement punie. Parce que les coûts de productions augmenteront et les prêts vont aussi grimper. Est-ce que les européens sont des moutons? Si tel est le cas, il ne faudra pas s'étonner des conséquences. Les black-out (pénurie d'électricité) en Belgique ne sont qu'un avertissement! Si vous n'avez plus d'électricité chez vous, c'est qu'il y a eu de mauvaises décisions politiques! Et que nous citoyens, nous avons laissé faire sans réagir également!

Pourquoi l'Europe, la France, la Belgique ne profite pas de cette opportunité? Manque de courage? Certainement, mais jusque quand le citoyen acceptera de voir Babylone brûler?

Le côté le plus vicieux de ce dossier, c'est que cette baisse des prix, plombe le rendement des puits du pétrole non-conventionnel (le gaz de schiste aux États-Unis), qui était déjà totalement dans le rouge, et qui va alimenter une bulle financière catastrophique. Ce gaz de Schiste représente beaucoup d'emplois et contribue pour environ 40% de la relance économique en Amérique. Comme tout dopage, cela donne l'impression d'être invisible, le problème, c'est que rien n'est prévu pour la désintoxication. Pourquoi changer une équipe qui gagne?

L'objectif de cette baisse n'est pas que économique, elle est surtout politique, guerre entre les Etats-Unis et l'OPEP, on peut parler aussi de la Russie et de l'Iran, pour les faire plier dans les dossiers sensibles (l'Ukraine en est un exemple).

Si le prix du pétrole peut chuter aussi vite, il peut aussi remonter à la même vitesse (effet élastique).

» Octobre 2014: C'est une révolution, que dis-je, des révolutions! Nous évoquions le mois passé que la baisse du prix du pétrole était due à des facteurs boursiers (baisse de l'euro face au dollar), le prix du baril s'est non seulement poursuivi, mais incroyable, les prix ont dégringolés!

En pleine guerre d'Irak et de Syrie, deux pays pétroliers, le prix du baril s'effondre ! Totalement surréaliste, rappelez-vous que les guerres en Irak ont fait augmenter les prix du pétrole à chaque fois et de manière brutale, et c'est tout le contraire qui se passe pour l'instant!

La raison ? Parce que depuis le mois dernier, les Etats-Unis sont devenus les premiers producteurs de pétrole devant le géant l'Arabie Saoudite. C'est du pétrole de schiste, bien entendu, qui est subventionné et non rentable, il n'empêche, le fait est qu'ils sont sur la première marche du podium.

Que fait l'Opep face à cette situation ou plutôt devant cette stratégie américaine ? Elle aurait du diminuer sa production pour maintenir les prix. Contre toute attente, elle a fait tout le contraire ! L'Opep maintient sa production et comme il y a surabondance, cela provoque un effondrement des prix (l'offre est plus grande que la demande).

En pleine crise économique qui frappe aussi la Chine, mais à la différence d'autres pays, la Chine s'oriente vers une politique d'énergie renouvelable et de nucléaire, tous ces facteurs provoquent une diminution de la demande de pétrole, qui font aussi diminuer le prix du baril.

Dois-je rappeler à l'Europe qui si elle souhaite sortir de la politique d'austérité dont elle est embourbée depuis trop de temps, l'unique manière d'éviter cette crise, c'est de miser sur les énergies renouvelables. Nous devons absolument produire notre propre énergie, et vite... Dans le cas contraire, l'Europe perdra inévitablement ses acquis sociaux.

Bref, je ne sais pas vous, mais avouez qu'en à peine un mois, les cartes ont été complètement redistribuées. C'est passionnant ! Et pourtant, je reste persuadé que la partie ne fait que commencer!

La suite ? C'est l'effet élastique ! J'y reviendrai dans quelques mois.

» Septembre 2014: Forte baisse du prix du pétrole, mais pourquoi et est-ce que cela va durer ? Ce qui est important c'est de bien comprendre les raisons qui ont poussé le baril à la baisse. Ces derniers mois le prix du baril a été mis sous tension du a des contextes de guerre, mais cette fois-ci, ce sont des facteurs économiques qui l'ont fait dégringoler à la vitesse grand V.

Il faut se tourner vers la bourse pour comprendre ce qui s'est passé. Ce fût un véritable coup de tonnerre lorsque les chiffres de l'emploi américain ont été publiés, le marché a été glacé et a sanctionné directement cette mauvaise performance.

Et comme cela ne suffisait pas, un deuxième coup de massue a été donné par la parité entre l'euro et le dollar. L'annonce de Mario Draghi a réussi à faire plonger l'Euro. Tous les décideurs politiques voulaient cette baisse et la bonne nouvelle, c'est qu'il y a un consensus pour que cette baisse continue.

En toute logique et en absence de contexte politique, il est plus que probable que le prix du mazout va baisser ou au pire stagner jusqu'en octobre.

» Août 2014: Si vous êtes un habitué de cette newsletter, vous savez que le prix du baril de pétrole varie selon différentes pressions dont la pression politique, ce qui est le cas actuellement entre la Russie contre l'Europe et les États-Unis.

Concernant ce mois d'août, le prix du pétrole n'a pas subit de forte augmentation, et pourtant il aurait du monter car la crise entre la Russie et l'Europe s'est accentuée. Pourquoi?

Suite aux dernières décisions européennes, nous n'allons plus acheter du gaz aux Russes mais aux Américains. Vous savez, le fameux gaz de schiste qui est le mirage américain et qui est au fond est une bulle énergétique qui je le prédis, explosera en 2016.

Pourquoi cette bulle risque d'exploser en 2016? C'est la loi Hubbert, celui qui a prédit la fin du pétrole dans les années 50. Le gaz de schiste a commencé son extraction en 2007 et a atteint son pic en 2012. D'après ces simples observations, nous pouvons déterminer une date "théorique" de problème d'approvisionnement en 2016.

Et le prix du pétrole dans les prochains mois devrait rester stable jusqu'en septembre, mais après...

» Juillet 2014: Le bras de fer continue entre la Russie et l'Europe concernant le prix du gaz. Du gaz? Quel est le rapport entre le gaz et le pétrole?
C'est une règle fondamentale d'économie, si le prix d'une ressource énergétique augmente, les autres ressources énergétiques augmentent aussi.

La Russie a coupé les vannes (l'approvisionnement) à l'Ukraine en disant: chers européens, puisque vous voulez vous occuper de l'Ukraine, occupez-vous aussi de ces besoins de gaz car l'Ukraine est endettée de 5,3 milliards de dollars selon Gazprom. Poutine n'a pas hésité non plus à demander d'honorer une partie de cette dette à 18 pays européens.

L'impact sur le prix du mazout a été direct dès l'annonce! Passant de 0,7958 euro le 13/6 à 0,8206 euro le 14/6 et 10 jours plus tard à 0,8363 euro.

La moralité de l'histoire, c'est qu'il vaut mieux penser à isoler (correctement) que de penser de changer un jour sa chaudière au mazout par une chaudière au gaz ou un autre type de chauffage.

» Juin 2014: Catastrophe énergétique aux Etats-Unis! Les réserves de gaz de schistes en Californie ont été revues à la baisse de 96%. C'est comme si je vous disais, ne vous inquiétez pas, j'ai fait le plein de votre voiture, et après 40 Km vous tombez en panne sèche.

Bien sûr, vous allez me dire que la Californie n'est qu'un état parmi tous les autres, mais les estimations de gaz de Schistes correspondent aux 2/3 des estimations globales! Autant dire que cela remet totalement en cause leur rêve d'indépendance énergétique.

Retour en Europe, là aussi le mois de mai a été passionnant. A commencer par le prix de l'électricité nucléaire qui a augmenté de 20% en 3 ans! En cause, les frais les plus importants viennent de la maintenance de nos vieilles centrales, qui seront mises en retraites dans 10 ans, et toujours rien à l'horizon pour les remplacer! Pourquoi ne pas construire de nouvelles centrales? Sachant qu'elles ne seront plus rentables.

Pour couronner le tout, L'Europe se pose des questions pour son approvisionnement en gaz avec la Russie, ce même Poutine qui a changé sa politique en investissant dans un pays qui a un fort potentiel de croissance: La Chine, plus de 400 millions de dollars. Moralité: les ennemis de mes ennemis sont mes amis.

Et l'avenir du prix du pétrole? Dans de telles conditions, le prix de l'énergie peu importe le carburant utilisé ne peut que subir une augmentation, dans un premier temps une légère augmentation est à prévoir jusque septembre, suivi d'une augmentation plus forte dans les mois qui suivent.

» Avril 2014: L'Europe s'est inclinée devant la puissance de Poutine concernant le rattachement de la Crimée à la Russie. L'Europe reste trop dépendante des énergies fossiles, c'est valable pour le pétrole mais aussi pour le gaz de Poutine. Et la démocratie dans tout cela?

Désormais, il n'y a plus de tension et donc le prix du pétrole reste en légère baisse durant le mois de mars et probablement durant le mois d'avril.

Réponse à l'un des commentaires: pourquoi y a-t-il une différence de prix à la pompe d'un pays à l'autre? C'est juste une question de taxe, et les taxes servent "normalement" à offrir un service à ces citoyens, on peut penser à des actions sociales, culturelles, infrastructures publiques, etc.

» Mars 2014: Le prix du pétrole a légèrement augmenté durant le mois de mars lorsqu'il aurait du stagner. La raison est boursière, en effet, le pétrole comme l'or sont des matières premières et donc sont des valeurs refuges. Comme il y a des incertitudes au niveau des entreprises, la finance a voulu se protéger.

Le beau temps arrive et donc nous devrions arriver à un prix maximum, ainsi le prix du pétrole (et donc du mazout) devrait dans les mois à venir légèrement fléchir.

Réponse à l'un des commentaires: Les politiciens ne savent pas faire grande chose concernant les prix de l'énergie, ils seront toujours en hausses. Par contre, là où les politiciens peuvent agir, c'est influencer au niveau des bâtiments (comme l'isolation), des transports, ou les investissements dans l'énergie renouvelable. Il y a des emplois à la clé!

» Février 2014: Badaboum: Voici venu un nouveau tournant énergétique. "Les états-unis sont devenus indépendants énergétiquement!" Cela veut dire qu'ils peuvent se passer d'importer de l'énergie fossile dont le pétrole pour leurs besoins. Ce n'est pas un bouleversement, c'est pire, c'est une véritable bombe!

Non sans un humour certain, les Américains parlent de l'Europe comme une future région "pauvre". Sans énergie, on ne va pas très loin et je confirme cette vision. Avec l'humour costique qui les caractérise, l'Europe sera une région du globle où l'on pourra respirer sainement, tellement le chômage sera important.

Bref, à moins d'être aveugle, l'énergie et l'économie sont liées et ne font qu'un. Pourquoi l'Allemagne sera la grande gagnante? Tout simplement parce qu'elle a investi en énergie renouvelable et possède une grande source d'énergie fossile (le seul pays en Europe).

Alors, je veux bien lire sans cesse les mêmes critiques sur l'éolien, les discours politiques sur le photovoltaïque lorsque cette production ne représente qu'à peine 1% en Belgique (idem en France), mais IL FAUT AVANCER! Le risque, lorsqu'on ne peut plus subvenir au besoin c'est notre vie qui sera touchée! Nous devrons diminuer notre consommation comme nos transports, nos loisirs, notre alimentation. Est-ce vraiment cela que nous voulons? Avec des conséquences énormes sur l'emploi?

La petite chose qui nous sauve pour le moment, c'est que les prix de l'énergie sont stables (prix du pétrole), merci la crise.

» Janvier 2014: Après la conférence qui a été organisée en début décembre par Michamps-4B et le CPAS de Bastogne, il ne fait aucun doute que nous devons tout mettre en oeuvre pour nous passer de cette énergie fossile qui devient de plus en plus difficile à extraire, ce qui explique l'augmentation des prix.

Les nombreux articles qui annonçaient un pétrole bon marché, "les prix du baril vont baisser de 20%" disaient-ils, rien que ça? Jugez par vous même, on est loin du compte et nous sommes au même point qu'en octobre 2013, voir même légèrement au-dessus.

Scoop, l'année prochaine, les Américains vont enfin dévoiler la triste réalité du gaz de schiste, et lorsqu'ils le feront, préparez-vous à payer un pétrole hors de prix. L'Europe sera le continent le plus touché! Pourquoi? Parce que ce continent ne possède pas d'énergie fossile, à part l'Allemagne.

Alors, qu'attendons-nous pour agir?

Publicité

Vos réactions et vos commentaires (5)
Évolution du prix du Mazout de chauffage mois/mois en Belgique et en France (Prix officiel TTC)

» 6 oct. 2014

Du cours du pétrole en réalité '' on s'en fou'' - pourquoi? parce que le prix à la pompe (voiture par ex) dépend en majorité de l'énormité du taux de la taxe qui est appliquée sur le prix du brut ? en fonction de l'élévation du prix du brut +taxe, si trop haut ..les consommateurs réduisent drastiquement leurs consommations ce qui a pour effet d'une grande perte pour le gouvernement car majorité de taxe dans le prix .......si prix super haut, le gouvernement doit réduire les taxes pour arriver à un prix utilisable !!! sinon perte incommensurable pour le gouvernement !!!??? A bonne entendeur salut aux importants Sinistres qui nous gouvernent.

Notre réponse: (Discussion ouverte) En effet, les gouvernements ont tendance à récupérer une taxe importante sur le prix de l'essence. Là ou je me différencie de vous, c'est que cette taxe est utilisée à d'autre fin, comme les pensions ou renflouer une caisse ou l'autre. J'aurais préféré que cette taxe permette d'investir dans l'énergie renouvelable, mais ce n'est malheureusement pas le cas

Évolution du prix du Mazout de chauffage mois/mois en Belgique et en France (Prix officiel TTC)

» 22 mai 2014

c'est bien vrai toutes vos déclarations...on ne peut que le dire hélas. Les coupables.. .LES MINORITAIRES jamais contents en Belgique. Il faut toujours des "diviseurs" pour régner. et créer encore plus de parties politiques, DONC PLUS DE FREIN A LA BONNE ÉVOLUTION DU PAYS. Le comble à les entendre, ils ont tous la SOLUTION...mais au finish rien de valable ne bouge...si DU SOCIAL....QUAND NOUS AURONS TOUS TUE LA POULE AUX OEUFS D'OR...SAUF NOS VOISINS ??? de quoi vivrons nous, DE NOTRE SAVOIR A NE PLUS RIEN FAIRE...SAUF L'ARGENT FACILE. A COGITER SVP BONNE CHANCE.

Évolution du prix du Mazout de chauffage mois/mois en Belgique et en France (Prix officiel TTC)

» 9 mars 2014

C'est bien tous vos commentaires. Mais la finalité laisse deviner le profit en perspective sur notre naiveté. La vérité est smple : plus personne n'a de conscience "que son porte feuille" c'est un jeu dangereux pour la prospérité d'un pays et le bien être des gens. La gourmandise de nos partis politiques, pour satisfaire les besoins sociaux, augmentent la dette du pays, autrement dit leurs surenchères n'arrangeront rien. Eux seront toujours à l'aise, mais nous, nous serons toujours à la traine, à part quelques exceptions. FIN DE CITATION, BONNE CHANCE AVEC VOS STATISTIQUES.

CELA FAIT PLUS DE 30 QUE JE SUIS TOUS LES COURTS, PAR SPORT, C'EST DE LA RIGOLADE, POUR EXEMPLE: REGARDEZ LES COURTS DU PETROLE EN DEHORS DE LA FRANCE ET LA BELGIQUE......AHURISSANT LES ECARTS.....0,008€ A 0,20€ LE LITRE, C QUOI CA.....

Évolution du prix du Mazout de chauffage mois/mois en Belgique et en France (Prix officiel TTC)

» 8 fev. 2014

Quand on a cru au photovoltaique et la trahison des engagements pris par nos hommes politiques à ce sujet comment voulez vous encore avoir confiance en eux,tous des menteurs ,la seule chose qui compte pour eux est d'être réélu aux prochaines élections et sans foutre plein les poches.

ps: les élections approchent pensez y dans l'isoloir.

Évolution du prix du Mazout de chauffage mois/mois en Belgique et en France (Prix officiel TTC)

» 31 janv. 2014

QUE FAIT NOS POLITICIENS TAXE TAXE TAXE.....