A quelle adresse dois-je vous envoyer mes meilleurs conseils pour réduire vos factures d'énergie?
Répartition et tableau de notre consommation électrique dans une maison

Répartition de la consommation électrique dans notre maison à énergie positive

Répartition de notre consommation électrique dans notre ménage

Après de multiples mesures pendant un an dans notre maison positive, nous sommes en mesure de déterminer ce que nous avons consommé en électricité. Nous rappelons que notre concept est full-électrique, nous nous chauffons, produisons de l'eau chaude sans oublier les nombreux appareils électriques. Dans le concept de maison positive, notre consommation est totalement couverte par notre production. D'une certaine manière, notre consommation ne nous coûte presque rien. Mais savoir ou nous consommons est toujours riche d'enseignement.

En voici tous les détails par ordre décroissant:

Le chauffage çà consomme, oui et alors?

Rappelons que notre maison est bien isolée (basse-énergie),et que nous nous chauffons grâce à une pompe à chaleur et un chauffage sol.

La pompe à chaleur représente une part importante de notre consommation globale, presque 60%. Cela peut paraître beaucoup et peu à la fois. Le plus important pour nous, c'était le confort. Sur ce point, nous avons démontré que la température d'ambiance était plus qu'agréable.

D'après les spécialistes en pompe à chaleur que nous avons rencontrés en 2008, nous pouvons les classer en deux clans, les techniciens et les théoriciens. Les théoriciens qui ne se basaient que sur les chiffres, estimaient notre consommation d'eau chaude et chauffage a moins de 3000 kWh, tandis que les techniciens qui installent et sont plus proches du client, l'estimaient à 3800 kWh. Force est de constater que ce sont les techniciens qui avaient visé juste.

» Poursuivre le sujet: Relevé des températures intérieures
Notre chauffage - La pompe à chaleur

Consommation de notre pompe à chaleur pendant un an

Si on se concentre uniquement sur la consommation de la pompe à chaleur. L'eau chaude sanitaire représente 28% d'électricité par rapport au chauffage. Lorsque dans une maison classique, cette répartition avoisine généralement les 20%. Cette différence s'explique par une bonne isolation intérieure, mais aussi à l'apport énergétique du soleil qui chauffe notre maison grâce à de grande ouverture vitrée et un carrelage foncé, et donc réduit fortement la consommation de chauffage. Le soleil est gratuit et très efficace, il fallait s'en servir. Revenons à notre production d'eau chaude via une pompe à chaleur qui malgré l'apparence, reste très économe, car nous avons consommé un peu moins de 1100 kWh sur un an, ce qui est très peu!

Dernier point qui fera partie prochainement d'une explication approfondie, nous sommes persuadés que le surdimensionnement de notre captation horizontale a été payant, car nous avons augmenté redoutablement l'efficacité de la pompe à chaleur. Nous avons chauffé la maison de manière continue, sans baisser la température. C'est étonnant, mais c'est la vérité.

Il faut reconnaître que la pompe à chaleur est un chauffage efficace, si et seulement si, elle est montée correctement dans une maison bien isolée (en dessous d'un K40), avec un chauffage au sol avec des écarts courts, et une captation enfuie à bonne profondeur et en suffisance.

Le froid ou le "concept de Lest"

Dans toutes habitations, le surgélateur, le frigidaire, voir même une cave à vin, sont les appareils qui consomment le plus. Pas étonnant dès lors que le froid se trouve en seconde position.

Notre maison est lestée ou pour simplifier freinée. Il ne sert à rien en Belgique de produire plus d'électricité (ce qui n'est pas le cas de tous nos pays voisins!!!). En fait, nous n'en savons rien car nous sommes dans les premiers a être dans le cas. Mais une chose est sûr, une maison positive est nettement plus rentable qu'une maison passive. Il y en a qui ont de sérieux problèmes de calculette !!!

Nous avons un surgélateur de classe "A". Une simple mesure nous a permis de connaître sa consommation et en déduire que ce n'est pas un classe "A" mais bien un classe "B" voir "C". Environ 450 kWh/an, faute à son âge avancé. C'est notre " Lest " pour ne pas trop produire. Lorsque notre concept de maison positive s'approchera de la barrière fatidique, pour devenir une maison négative. Il suffira de changer le surgélateur, pour gagner 200 kWh et prolonger le concept de maison positive de 5 ans supplémentaires.

L'épuration est gourmande en énergie, un gouffre!

Je ne cache pas ma colère sur ce point! L'obligation d 'épurer l'eau de manière individuelle est un gouffre financier et énergétique. Energétique car cela représente 9% de notre consommation d'électricité ! Sans compter le coût d'achat, il faut la vider tous les deux ans. L 'exonération des eaux usées ne couvre même pas les frais d'électricité par an !!!

Pourquoi ne pas rassembler les eaux usées et les traiter en un seul lieu. Cela reviendrait moins cher pour le contribuable et d'un point de vue énergétique plus efficace. L'état doit penser local, mais certainement pas individuel. Oui, cela coûtera aux citoyens mais beaucoup moins que si chaque personne doit installer une station d'épuration. Arrêtons ce massacre!!!

Laver en baissant la température

Elle tourne souvent notre machine à laver, 6 fois par semaine. Mais ce sont des demi-machines et souvent à basse température (30°C), nous réduisons donc la consommation d'électricité de moitié. Nous n'utilisons que une fois par semaine le sèche linge. Soit, une utilisation que je qualifie de "normal". Dans ces 7%, est compris le lave-linge, le sèche-linge mais aussi le lave-vaisselle et le groupe hydrophore.

Cuisiner oui mais en coupant les veilles

Cette consommation est en réalité fortement réduite. Parce que nous avons coupé les veilles. Le four 11 watt, la plaque à induction 15 watt, le micro-onde 2 watt, la hotte 5 watt. Au total 37 watt à l'heure de pertes, c'est inadmissible ! Cela correspond à 324 kWh sur un an, soit 38 euro pour un français et 68 euro pour un belge. C'est grâce à notre " magic-button ", c'est à dire notre interrupteur qui permet de couper les veilles, que nous sommes maison positive. Il coupe aussi les veilles de notre buanderie.

Réduire la consommation de la télévision, ordinateur, ...

Tout le monde à une télévision et un ordinateur, et tout naturellement ils consomment et nous aimons nous en servir beaucoup, même très beaucoup, au-dessus de la moyenne. Mais tout comme la cuisine, nous coupons les veilles, et là aussi, nous économisons de l'énergie pour d'une certaine manière regarder plus la TV, pour le même prix.

Eclairage

2%, c'est faible? Tu es sûr de ton chiffre? En effet, presque tout notre éclairage est en lampes économiques. Et pourtant, Nous avons augmenté la puissance lumineuse pour avoir un bon confort. Là ou il fallait 60 watt, nous avons poussé le vice à mettre une lampe économique d'une capacité de 100 watt (comparatif), voir même plus ! Mais elle ne consomme en réalité que de 6 à 15 watt selon les modèles. Excepté la salle de bain ou nous utilisons des spots allogènes (respect des couleurs).

Anecdote : Il est arrivé en été, où nous sommes restés pendant une longue période, sans appuyer sur un interrupteur pour allumer les lampes. La maison est tellement lumineuse (merci à l'architecte), que nous nous levons et nous nous couchons avec une lumière suffisante. Et je vous prie de croire, que rallumer une lampe par la suite fait un drôle d'effet.

Dossier complet:
Maison à énergie positive
» Télécharger

Publicité

Vos réactions et vos commentaires (0)

Soyez le premier à réagir!