A quelle adresse dois-je vous envoyer mes meilleurs conseils pour réduire vos factures d'énergie?

Notre première année de production photovoltaïque (2009)

Avant-propos

Nous prenons comme base de production d'électricité photovoltaïque, les données fournies par le site européen qui permet d'estimer la production selon la position géographique ainsi que d'autres paramètres (orientation, puissance crête, …).

» Analyses plus récentes:  Production 2012 ((6754,7 kWh)
Production 2011 (7278.6 kWh)
Production 2010 (6433,8 kWh)

Production 2009 (6658,4 kWh)

Graphique de notre production photovoltaïque


Graphique de notre production photovoltaïque en 2009, localisation: Belgique,Bastogne

Sur le graphique, les valeurs en bleu représentent notre production d'électricité photovoltaïque. Quant aux données en jaune clair, elles correspondent aux estimations fournies par le site européen.

Mois Notre production Estimation Européenne Différence
Janvier 311,4 kWh 165 kWh +88,7%
Février 221,4 kWh 345 kWh -35,8%
Mars 550,7 kWh 461 kWh +19,5%
Avril 789,2 kWh 637 kWh +23,9%
Mai 839,2 kWh 734 kWh +14,3%
Juin 839,4 kWh 696 kWh +20,6%
Juillet 849,0 kWh 795 kWh +6,8%
Août 946,7 kWh 711 kWh +33,2%
Septembre 616,8 kWh 549 kWh +12,3%
Octobre 431,5 kWh 390 kWh +10,6%
Novembre 138,6 kWh 236 kWh -41,3%
Décembre 124,5 kWh 134 kWh -7,1%
Total 6658,4 kWh 5853 kWh +13,8%

Un an de production - Qu'en pensons-nous ?

Regardons en premier lieu le bilan final, c'est à dire la production pendant une année écoulée. Théoriquement, le coefficient Belge (0.85) estimait notre production au alentour de 5600 kWh/an, celle estimée par le site européen de 5853 kWh/an, et la mesure faite par le compteur des panneaux photovoltaïques est de 6658,4 kWh/an !!!
Soit respectivement +18.6% et +13.8% de plus que les deux estimations.

D'où une certaine colère et incompréhension ! Si à la lueur de ses chiffres, le photovoltaïque est rentable même en Belgique, il serait temps de se poser la question qu'attend l'Etat Belge et Français qui ne font que le strict minimum. A qui profite le crime !!! Nous connaissons la réponse à cette question, mais vous? Laissez-nous votre impression.

» Poursuivre le sujet: Comparaison production/consommation d'électricité, concept de la maison positive

Production photovoltaïque mois par mois

Décembre: Le froid et la neige s'invitent, et le temps reste malheureusement grisâtre. Nous avons produit presque la quantité prévue. Il a manqué un seul jour de soleil...

» Poursuivre le sujet: Notre production par rapport à notre consommation
Notre production photovoltaïque

Novembre: La Belgique est un pays de contraste, surtout quand il s'agit de la météo. Une pluviosité abondante, rare les rayons du soleil qui sont parvenus à se faufiler à travers les nuages, et ce, pendant tout le mois. Bref, notre production a été très médiocre, mais il faut avouer que les températures étaient par contre très clémentes.

Octobre: Ce mois n'a pas été très lumineux et s'est surtout distingué par un temps gris et des périodes froides. Il n'empêche que nous restons supérieur à l'estimation européenne de 10%. Ce qui est aussi intéressant, c'est que grâce à cet apport énergétique, la maison n'a consommé en électricité + chauffage + eau chaude, que 3,3 kWh/jour en valeur net (consommation - production). C'est un chiffre imbattable car une maison passive en Belgique n'est pas loin du triple et probablement plus, la maison passive a besoin de produire de l'eau chaude. N'oublions pas que nous avons installé une station épuration individuelle qui consomme 1,68 kWh/jour.

Septembre: L'estimation de notre production est de 5853 kWh/an. Or, à la fin septembre nous avons déjà produit 5963 kWh sur 9 mois!! Le mois de septembre n'a pas été exceptionnel d'un point de vue luminosité. Cette impression de " bon temps " est du principalement à l'absence de pluie. Nous sommes toujours 12% supérieur à l'estimation et légèrement inférieur à notre moyenne.

Août: Soleil radieux, et voilà notre production qui s'envole. A noter que la chaleur (voir sur le graphique de consommation et de production) à limiter la puissance par jour en dépassant rarement les 40 kWh. Nous avons produit 3,5x fois plus par rapport à notre consommation, ce qui est énorme. On ne battra plus le record de production pour cette année (presque 950 kWh/mois), et nous allons entrer dans une période plus sombre. Mais avouons la belle performance de production pour la Belgique de 5350 kWh sur 8 mois, et dire que certains restent dubitatifs sur le photovoltaïque.

Juillet: Le mois de juillet a été mi-figue mi-raisin. Rare sont les jours ou le soleil a rayonné toute la journée, bien souvent entrecoupé par des nuages, de la pluie voir même des orages. Les 107% de production photovoltaïque correspondent bien à la météo de ce mois, et l'estimation de juillet nous paraissait élevée car dans nos souvenirs, les mois de juillet ne sont jamais extraordinaires.

Juin: Nous sommes à mi-chemin de notre première année de production et nous sommes enchantés des performances de notre installation photovoltaïque. Notez que nous produisons la même quantité d'électricité qu'au mois de mai, à la différence que le mois de juin comporte 30 jours et que le mois de mai en a 31 jours.
A titre de comparaison, nous avons produit trois fois plus que nous avons consommé pour ce mois.

Mai: Notre installation photovoltaïque continue à produire plus que prévu, mais du à un mois de mai moins ensoleillé, la production redescend à 114% de rendement au lieu des 120% des deux mois précédents. Malgré cela, notre concept de maison positive a produit 450 kWh de trop pour ce mois, comme les besoins en chauffage sont moins important en mai (nous sommes dans la région d'Ardenne donc une région assez froide). Notre meilleure production a été enregistrée à 45,5 kWh en un jour, comme nous en consommons que 10 kWh par jour (électricité + eau chaude sanitaire + chauffage), nous avons fourni ce jour là de l'électricité pour trois autres maisons consommant environ 4200 kWh/an.

Avril: Si nous nous référons au graphique détaillant notre production et consommation jour par jour, il n'y a eu que 8 jours de plein soleil du matin au soir, de nombreux jours avec du soleil et des nuages, et quelques jours tout gris (environ 5). Cela n'a pas empêché de produire plus de 124% par rapport aux estimations, mieux que le mois précédent ! La meilleure pointe de production a été enregistrée à 44,8 kWh en un jour ! Et nous avons réinjecté près de 400 kWh en un mois ! Pour vous donnez une idée, ce surplus de consommation correspond à la consommation d'un surgélateur pendant 1 an (classe A ou B), ou 400 lessives à 60°.

Mars: Le soleil fait enfin son apparition. Les jours commencent à s'allonger à vitesse grand " V ", voilà le compteur électrique qui commence à s'emballer, ce qui nous donne un résultat très honorable d'une production approchant les 120%. Pour donner un exemple de la performance d'une telle installation, à la mi-mars, trois jours de soleil ont produit plus de 100 kWh ! Si je compare cette production avec la consommation de l'année passée à la même époque, 100 kWh équivaut à plus de 12 jours de notre ancienne consommation.

Février: D'après l'observatoire météo belge, c'est le mois le moins lumineux depuis plus de 100 ans, ce qui explique la maigrichonne production de 64%.

Janvier: quelques jours de soleil ont suffit à pulvériser la production, presque le double. Mais tout est relatif, janvier comme décembre, sont deux mois peu productifs car les nuits sont longues et l'ensoleillement très faible.


» Poursuivre le sujet: Configuration de notre installation
dossier - Le photovoltaïque en Europe


Dossier complet:
Maison à énergie positive
» Télécharger

Publicité

Vos réactions et vos commentaires (0)

Soyez le premier à réagir!