A quelle adresse dois-je vous envoyer mes meilleurs conseils pour réduire vos factures d'énergie?

Notre maison n'a pas de cheminée
et pourtant on se chauffe

Avant-propos

Il faut bien se rendre à l'évidence, peu importe l'âge, que tout le monde dessine une maison avec une cheminée. C'est une preuve de bien être par définition, puisqu'il y fait chaud à l'intérieur. Nous vous rassurons de suite, il fera aussi chaud chez nous à ce petit détail prêt que la cheminée brille par son absence.

C'est aussi un geste symbolique. Ne pas placer de cheminée reste le meilleur moyen de sensibiliser les autres à un autre moyen de se chauffer, car cet élément est visible de l'extérieur. Ne pas en voir c'est se poser inéluctablement des questions : " Comment ça marche? ". Et là, nous aurons gagné, car se remettre en question c'est avancer et penser autrement!

Anecdote: La question la plus existentielle a été posée par les enfants : " Comment va faire le père Noël pour apporter les cadeaux, puis qu'il n'y a pas de cheminée ? ". Heureusement que nous lui avons prêté une clé à ce bon vieux Père Noël.

La partie financière

Ne pas placer de cheminée dans une maison est un gain financier et permet de réduire les pertes énergétiques, les frais d'entretien, les risques d'infiltration d'eau.

L'aspect écologique

Nous nous chauffons au moyen d'une pompe à chaleur, celle-ci n'a nullement besoin de cheminée pour fonctionner car elle ne brûle aucun combustible (ni bois, ni mazout, ni gaz), et donc ne rejette aucune fumée. Elle récupère la chaleur qui se trouve dans le sol, dans l'eau et dans l'air pour la restituer dans la maison. Ce qui a comme avantage qu'elle ne produit aucune émission de CO2 direct.

La contre-expertise

Rien de tel de se retrouver au coin du feu en bonne compagnie. Dans ce cas, il aurait été donc nécessaire de placer une cheminée. Mais nous ne l'avons pas fait, pour les raisons suivantes :

  • Se chauffer au bois est certes agréable, mais cela engendre aussi beaucoup de désagréments et notamment des poussières. Sans parler des produits puissants et nocifs pour nettoyer les vitres.
  • Il fallait stocker du bois et en acheter. (tout le contraire d'une indépendance énergétique)
  • Marquer les esprits en montrant que la maison ne pollue pas.

Il est vrai que nous avons hésité à le faire, mais pour une question symbolique le choix n'était pas si douloureux, mais il ne fallait pas penser rien qu'à soi. Il sera toujours possible d'en placer une plus tard, dans l'éventualité où cette maison pourrait être vendue par exemple et que le futur acheteur désire se chauffer au bois. Il en a désormais la possibilité.

Dossier complet:
Maison à énergie positive
» Télécharger

Publicité

Vos réactions et vos commentaires (3)
Notre maison à énergie positive n'a pas de cheminée et pourtant on se chauffe

» 4 fev. 2015

Bonjour, Suivant le type de pompe à chaleur et de fluide utilisé pour les échanges, le risque de pollution du sous-sol n'est pas négligeable. C'est d'ailleurs le prochain gros problème environnemental qui se posera dans quelques années car dans certaines villes il y a des centaines de PAC. La PAC, oui mais uniquement avec un système de pompage/rejet d'eau et pas de glycol ou autre produit dans un serpentin qui se balade dans le sol.

Notre maison à énergie positive n'a pas de cheminée et pourtant on se chauffe

» 24 nov. 2013

Bonjour, Et l'énergie électrique consommée par la pompe à chaleur? Vous produisez de l'énergie électrique pour compenser la consommation de la PAC?

Réponse: MICHAMPS 4B Oui, vous avez tout compris, grâce à ma production photoviltaïque, je couvre toutes mes consommations que ce soit pour le chauffage (pompe à chaleur), la consommation électrique domestique, l'épuration des eaux, l'eau chaude sanitaire. Et comme je produis plus par rapport à ce que je consomme, je suis donc une maison à énergie positive.

Notre maison à énergie positive n'a pas de cheminée et pourtant on se chauffe

» 23 juil. 2013

L’utilisation du bois comme énergie pour le chauffage permet de diviser les émissions de CO2 par 12 par rapport au fioul et par 6 par rapport au gaz. Et coûte bien moins cher en investissement que la pompe à chaleur.

Réponse: MICHAMPS 4B
Vous insistez sur la pollution, mais étrangement, vous oubliez de mentionner dans les rejets de cheminée : la dioxine et les particules fines qui sont hautement nuisibles. Les fumées ne contiennent pas que du monoxyde de carbone et il n'est annulé qu'à condition que des arbres soient replantés.

Effectivement, l'investissement dans un chauffage au bois est moins chère ... pour le moment.
Paradoxalement, le chauffage au bois est le chauffage qui a le plus mauvais rendement (inférieur à 90%) par rapport à une pompe à chaleur qui a un rendement au minimum de 300%.

Pour preuve, les situations énergétiques d'habitations se chauffant en partie au bois sont plutôt défavorables d'un point de vue dépenses énergétiques, mais il est vrai que d'un point de vue rejet de co2, c'est plutôt positif.