A quelle adresse dois-je vous envoyer mes meilleurs conseils pour réduire vos factures d'énergie?

Maison basse énergie

Avant-propos

Les maisons a basse-énergie comme leurs noms l'indiquent, consomment peu d'énergie pour se chauffer, une consommation réduite de plus de 30%. Cette sorte de maison doit être adaptée à tout type de chauffage surtout ceux à basse-température comme certaines chaudières ou les pompes à chaleur. Rappel, il est nécessaire d'avoir un coefficient thermique en-dessous d'un K40 pour qu'elles fonctionnent correctement.

L'aspect le plus important, c'est le concept architectural qui doit obligatoirement concevoir une maison bioclimatique, c'est à dire une maison qui récupère le plus d'énergie gratuite du soleil en privilégiant les ouvertures du côté du sud, et se protège du froid du côté nord. Diminuer au maximum les ponts thermiques, isoler le sol, le plafond et les murs plus que la normale, et une bonne étanchéité à l'air, le double vitrage, sont aussi importants que indispensables pour obtenir une telle performance énergétique. Il est recommandé d'utiliser une ventilation mécanique contrôlée, sans que ce soit une obligation.

Coût à la construction d'une maison basse énergie

Le coût d'une telle maison est d'environ 5% supplémentaire par rapport à une maison traditionnelle. Cet investissement est très rentable car les coûts de l'énergie ne font qu'augmenter. Actuellement, c'est le meilleur qualité/prix.

Sur l'aspect revente d'un bâtiment, il est évident que le concept maison basse-énergie est un bon investissement. Chaque maison aura son label énergétique, au Luxembourg classe 'A' pour une maison passive et 'B' pour une maison basse-énergie, 'C' jusque 'F' pour les maisons traditionnelles.

 L'aspect écologique

Utiliser des énergies renouvelables est un plus et qui sont bien souvent accompagnées de primes intéressantes suivant les pays ou régions, car la maison se veut se tourner vers l'avenir en diminuant sa consommation et donc un impact sur la pollution et les rejets de CO2.

La contre-expertise: L'absence de norme

En l'absence de norme Belge, il n'est pas rare d'entendre des commerciaux peu scrupuleux vendre des maisons avec un coefficient K45 comme étant une maison basse-énergie. Certes pour un Belge, l'isolation est légèrement renforcée mais elle se situe toujours dans la catégorie des maisons normales. Un bon repère pour la Belgique, pour s'assurer que sa future habitation est bien un concept maison basse-énergie, c'est de participer à " construire avec l'énergie ", de plus votre architecte ainsi que vous-même serrez financer. C'est une double garantie !

Si l'aspect perte thermique est fortement étudié dans ce concept, il n'en est rien sur la consommation des autres énergies comme l'électricité et l'eau. Or, comme le démontre ce site, les pertes énergétiques sont loin d'être négligeables, et méritent elles aussi une attention toute particulière.

Publicité

Vos réactions et vos commentaires (0)

Soyez le premier à réagir!