A quelle adresse dois-je vous envoyer mes meilleurs conseils pour réduire vos factures d'énergie?

Notre maison à énergie positive
    à deux ans Bilan et analyse

En premier les chiffres, pour rappel, notre surproduction en 2010 a été estimée à 193 kWh.

En 2011, nous avons consommé sur 1 an 6276,1 kWh, quant à notre production elle s'élève de 6784,8 kWh. Faites la différence des deux et vous constaterez que nous avons produit plus que consommé, 508,7 kWh de trop.

C'est plus du double (2,6x) que l'année passée. Notre consommation est légèrement en diminution, pourtant nous n'avons pas changé notre manière de vivre. La différence se situe surtout sur notre production plus élevée de 327,7 kWh (la différence de production entre 2009 et 2010).

Ce qui nous semble le plus marquant:

  • L'aspect financier, payer 15 euro/mois pour l'eau, le chauffage, l'électricité, l'eau chaude, et retoucher 260 euros sur le fruit de notre production. C'est le rêve non?
  • La consommation et la production sont fortement liées au soleil
  • Notre maison fonctionne par inertie, nous consommons moins en maintenant une température minimum de 20,5°C dans les pièces principales. Car plusieurs essais nous ont permis de mettre en évidence qu'il est plus préjudiciable de faire baisser la température la nuit ne fusse que d'un petit degré. (Attention:Uniquement dans le cas de chauffage au sol et dans des conditions particulières)

Les avantages:

  • Aucun entretien et aucune panne pour la pompe à chaleur et le photovoltaïque.
  • Des pièces toujours maintenues à température
  • Une maison facile à vivre et qui ne coûte pratiquement rien à l'utilisation

Le seul inconvénient:

  • Une maison de type "ouverte" est un peu plus bruyante

Ce qui nous pose question:

  • Pourquoi s'entête-t-on à développer des maisons passives lorsque les maisons à énergies positives sont plus rentables et plus efficaces?
  • Pourquoi s'obstine-t-on à ne voir que l'aspect isolation, lorsque une bonne orientation est aussi importante que l'isolation?
  • Pourquoi en Belgique la maison à énergie positive n'est pas reconnue, lorsqu'elle l'est chez nos pays voisins comme l'Allemagne et la France?

Et demain?

Lorsque nous avons construit en 2008, nous avions le sentiment que le coût de l'énergie allait exploser, ce n'était qu'une question de temps! Nous avons réfléchi et construit une maison qui nous coûterait la moins chère possible dans le futur, et à preuve du contraire, c'est la réalité. Ce qui nous inquiète, c'est qu'il ne se passe pas une semaine sans que les coûts liés à l'énergie ne fassent la une des journaux. Alors, il est donc difficile de comprendre certains dirigeants, pourquoi certains politiciens ne s'investissent pas plus dans des démarches basées sur le développement durable.

Tout est lié au pétrole, le transport, le chauffage, l'alimentation, soit, les coûts de fonctionnements explosent et les salaires n'augmentent pas. Ne mâchons pas nos mots, la situation devient impossible, voir même intenable pour beaucoup de familles. Il nous paraît évident que plus on attend pour agir, plus on s'enfonce, et remonter la pente sera coûteuse et difficile.

C'est ce qui nous conforte dans l'idée que Michamps 4B doit continuer à faire ce qu'il peut pour aider les gens à mieux gérer leurs consommations et donc de leur permettre de gagner de l'argent facilement. Ce n'est peut être pas grand chose, mais c'est avec les petites gouttes que l'on fait les océans.

Graphique de la production et de la consommation d'électricité pendant notre 2èmeannée

Graphique de la production et de la consommation  d'électricité mois par mois, maison à énergie positive, localisation: Belgique,Bastogne
Dossier complet:
Maison à énergie positive
» Télécharger

Publicité

Vos réactions et vos commentaires (4)
Première maison à énergie positive de Belgique - Bilan de la deuxième année
no logo

Bonjour,

Peu de gens savent qu’il existe aussi des maisons ANCIENNES à énergie positive, ce qui fait faussement croire qu’il faut construire une nouvelle habitation pour pouvoir y arriver.

Or, seulement 5 mois après la mise en service d’un suiveur PV (9810 Wc) destiné à assurer toute la consommation d’électricité en ce y compris celle d’une PAC haute température (10,4 kW) alimentant 14 radiateurs classiques (sans faire fonctionner l’appoint électrique), j’ai pu mettre en réserve une première tranche de plus de 2600 kWh mais qui n’a pas pu être consommée (à cause de la non compensation des périodes de consommation) et suite au relevé d’index de mi-août dernier, j’ai déjà pu mettre à ce jour (mois d’un mois après) un peu plus de 1000 kWh en réserve (sur le réseau) pour l’arrière saison.

Mon habitat n’est pourtant pas récent (45 ans d’âge et bien avant la crise du pétrole) ; j’ai seulement isolé le plafond du grenier (liège en vrac dans les combles), remplacé la majorité des châssis (double vitrage) et installé un insert (qui consomme avec parcimonie) le bois recueilli sur place (32 ares) uniquement d’octobre à avril en soirée. Fin septembre, j’installerai une citerne d’eau de pluie pour devenir tout-à fait autonome. D’autres aménagements ont aussi été faits pour mieux utiliser les énergies durables.

Je pense qu’il faudrait encourager le passage au statut d’énergie positive des maisons anciennes, dans la mesure où elles constituent plus de 97% du parc immobilier ; malheureusement, les pouvoirs publics donnent bien plus de primes et de facilités pour les nouvelles habitations sans se rendre compte qu’il faudra plusieurs siècles pour arriver à remplacer totalement le parc immobilier actuel !


Voir ma fiche BLabrique

Première maison à énergie positive de Belgique - Bilan de la deuxième année
no logo

Salut Vincent, je suis toujours en admiration devant ton projet et tes capacités d'analyse mais j'ai tout de même une question : quid si les primes et les certificats verts n'existaient pas?

L'idéal serait d'avoir une installation photovoltaïque qui se passe de connexion au réseau avec des batteries pour vivre la nuit et les jours sans lumière. Quel est ton avis sur la question ? Moi aussi je suis satisfait de mon installation photovoltaïque mais je vois plus loin : l'autonomie énergétique ! et donc financière !

Fred.

Notre réponse: (Discussion ouverte)

C'est une question très pertinente et aussi très pointue, elle reste donc ouverte à la discussion. Sur papier c'est vrai que cette théorie est intéressante, mais elle n'est pas réaliste en Belgique, voici mon explication :

Les plus grands besoins énergétiques se font en hiver. Or, pendant cette période, la luminosité est très faible, il n'est pas possible de produire suffisamment d'énergie pour combler tous les besoins surtout le chauffage qui est électrique.

On pourrait se tourner vers le chauffage au bois, mais dans ce cas, on ne peut plus parler " d'autonomie " car vous serez obligé d'acheter du bois à un vendeur.

Et les panneaux thermiques ? Restons logique ! S'il n'y a pas assez de lumière pour les panneaux photovoltaïques, il n'y en a pas assez pour les panneaux thermiques. Je rappel que de novembre 2009 à février 2010, il n'y a eu que 10 jours de plein soleil ! Quant à novembre et décembre 2010, il a fait très pluvieux, neigeux et très froid.

La notion de " liberté ", vous devez gérer votre électricité non pas en fonction de vos besoins mais en fonction du stock d'électricité que vous avez emmagasiné. Cela change donc votre mode de vie et des contraintes lourdes. Vous n'avez droit à aucune erreur sur votre consommation.

En conclusion, Ma vision à long terme est le développement durable. Est-ce que le " partage " n'est pas une notion de durable ? La réponse est évidemment oui et elle se fait de manière locale. Partager son électricité comporte plusieurs avantages, dont le plus important, avoir l'assurance d'avoir de l'électricité en toute circonstance.

Sur l'aspect financier en supposant que les certificats verts n'existent pas, d'après les calculs que j'avais réalisé en 2007 nous étions à l'équilibre sur une base de 20 ans. Nous l'aurions fait pour la simple raison que nous avions prévu de payer au maximum 50 euro/mois pour l'eau et l'électricité et le chauffage. Actuellement, la mensualité énergétique complète est de 15 euro/mois. Pendant des années !

C'est aussi soutenir l'énergie verte et un fournisseur d'électricité verte pour promouvoir les énergies renouvelables!

Vincent

Première maison à énergie positive de Belgique - Bilan de la deuxième année

» 10 avril 2011

Très intéressant et convaincant ! Félicitations pour votre gestion super active et votre implication dans la promotion des énergies renouvelables.

J'attends le premier anniversaire de ma production pour connaître les chiffres finaux mais je suis d'ores et déjà très satisfait. Je vous en donnerai connaissance fin mai prochain. Amicalement, Mg_bw_be

Première maison à énergie positive de Belgique - Bilan de la deuxième année

» 8 avril 2011

beau projet! bonne continuation! http://immoxygene.fr