A quelle adresse dois-je vous envoyer mes meilleurs conseils pour réduire vos factures d'énergie?

Budget de notre maison positive

Avant-propos –  partie financière

Avant-propos

Lors de la porte ouverte de notre maison et même par internet, de nombreuses questions nous ont été posées sur le prix d'investissement pour devenir une maison positive. D'après notre expérience, nous pourrions dire qu'une maison positive revient moins chère qu'une maison passive. En effet, à partir d'un certain seuil d'isolation estimé à K35, chaque centimètre supplémentaire d'isolation fait monter le prix de la maison de manière exorbitante. Certains spécialistes estiment le passage d'une maison classique à passive représente un investissement d'environ 30% à 40%. Comprenez que passer d'une épaisseur de mur d'isolation de 5 à 7 cm à plus de 20 ou 30 cm, a un impact non négligeable sur le budget de la construction mais aussi sur l'espace intérieur.


La partie financière

Notre calcul prend en compte le gros œuvre d'une maison "basse énergie" avec garage double voiture (coût 25% en plus du volume principal), le prix du terrain et les frais de l'architecte, ainsi que divers frais y compris le recouvrement à la banque qui est loin d'être négligeable. N'est pas compris dans le calcul, le choix du chauffage, la salle de bain, la cuisine et les finitions. Après calcul, notre budget pour subvenir complètement à la production de notre électricité s'élève à exactement 13%.

Mais encore

Rappelons que notre installation photovoltaïque est sensée produire environ 5500 kwatt par an. Une consommation tout à fait raisonnable pour une famille de quatre personnes qui agit en bon père de famille sur son électricité. Mais si on rajoute l'aspect non production de co2 en installant une pompe à chaleur en supprimant la cheminée, la consommation en électricité de celle-ci représente plus de 50%. Ce qui implique dans ce cas très particulier que l'utilisation de celle-ci est limitée à un couple pour que la maison reste dans le concept de maison positive. A noter que le passage d'un chauffage classique (mazout ou fioul, gaz) à une pompe à chaleur, représente une différence de 4% du gros œuvre.

  Poursuivre le sujet: Notre production photovoltaïque
la configuration de notre installation

Pour que la maison soit positive, il fallait prévoir une isolation supplémentaire, car les frais de chauffage représente en Belgique plus de 50% de la consommation d'énergie. A savoir une couche de polyuréthane sous le chauffage sol, ainsi que l'augmentation de l'isolation dans les murs. Il ne fait aucun doute que l'investissement le plus intéressant dans une maison quelle qu'elle soit est bien l'isolation ! Elle représente dans notre cas moins de 2% du gros œuvre hormis le chauffage, celui-ci ne peut être tenu en compte car c'est un choix personnel.

  Poursuivre le sujet: Isolation de notre maison basse-énergie
Dossier complet:
Maison à énergie positive
» Télécharger

Publicité

Vos réactions et vos commentaires (0)

Soyez le premier à réagir!