A quelle adresse dois-je vous envoyer mes meilleurs conseils pour réduire vos factures d'énergie?

Résonnement autour de notre installation photovoltaïque

Avant-propos

Il est difficile dans une nouvelle construction, d'investir dans une nouvelle technologie malgré qu'elle peut rapporter par la suite. C'est sans aucun doute la cerise sur le gâteau, il faut en premier lieu penser à isoler correctement sa maison et prévoir son chauffage.

Principe de base, on ne peut être producteur que si on se soucie de sa consommation. Diminuer sa consommation pour arriver comme nous le souhaitons à un point zéro ou maison positive, ne peut se faire sans avoir veillé aux consommations électriques des appareils, et ce, en gardant le même confort ! On ne souhaite pas régresser sur ce point.

L'orientation de la maison est un facteur important de rendement, le toit est orienté sur la partie la plus longue presque plein sud, avec une inclinaison de toit presque idéale (35° lorsque théorique 34° aurait été parfait), et sans aucun ombrage. Ce qui nous apporte un rendement de 99%.

Notre choix s'est porté sur des panneaux en superposition, pour avoir le meilleur rendement possible. L'installation s'est faite sur le toit du bâtiment principale, le toit du garage est réservé pour une futur installation photovoltaïque pour combler la consommation de la future voiture électrique (sortie déjà prévue en 2009 et certainement en 2010), mais le problème de la batterie retardera probablement cette échéance.

Le compteur est un simple horaire, parce que l'électricité produite en trop au bout de l'année n'est remboursée pour l'instant à un prix dérisoire (c'est un cas rare). C'est donc une spécificité pour ce type de configuration si on veut atteindre le point " zéro consommation ", voir maison positive, le bi-horaire se révèlerait un mauvais investissement.

Poursuivre le sujet:   Notre production d'électricité via des panneaux photovoltaïques
Maison positive, comparaison production/consommation.

La partie financière

Grâce aux aides de la région wallonne et à la déduction d'impôt, une installation photovoltaïque est rentable après 9 ans pour une nouvelle construction (TVA 21%), et les plus anciennes (TVA 6%) la rentabilité peut chuter jusque 6 ans. Sachant que cette aide se termine après 15 ans, tout en bénéficiant de l'électricité produite pendant aux moins 25 ans, il est préférable de mettre vos économies au-dessus de votre tête qu'en dessous de votre lit.

L'aspect écologique

Il est certain que ne nous pouvons plus consommer comme dans le siècle précédant, mais il faut de tout pour faire un monde. Que ce soit éolien, le voltaïque, la bio-masse, l'hydraulique, etc. , toutes les énergies vertes doivent être promues. Le nucléaire reste un mal nécessaire mais il reste toujours la problématique des déchets ainsi que du combustible.

La contre-expertise

La question santé nous a interpellé. Avoir une mini centrale électrique au-dessus de notre tête, est-ce dangereux ? En tout cas, elle n'empêchera pas quiconque de dormir, car elle ne fonctionne pas pendant la nuit. Elle ne crée pas de champ magnétique, et si c'était le cas, il serait nettement plus faible que votre GSM, votre four à micro-onde, voir même votre réveil matin. J'en tiens pour preuve qu'elle n'est pas nuisible, car l'école d'Attert a couvert son toit de panneaux solaires, s'il y avait le moindre danger pour les enfants, je pense que les parents, les professeurs ainsi que les autorités publiques auraient mis leur veto depuis longtemps.

Les inconvénients du photovoltaïque restent son coût à la fabrication (il devrait diminuer dans les années à venir), et le faible rendement d'une cellule (environ 28%), mais ces 28% n'ont rien à voir avec la puissance fournie par les panneaux !

Télécharger notre PDF sur la maison à énergie positive
Dossier complet:
Maison à énergie positive
» Télécharger

Publicité

Vos réactions et vos commentaires (0)

Soyez le premier à réagir!